Featured Posts

Shade of Ramadan
View Post
La Rose By Terry
View Post
Feel the altitude #Toubkal
View Post
Thailand diary / Shade of blue
View Post
To top
23 Déc

Left my heart in Kyoto

أعمق السعادات تلك التي لا نجيد التعبير عنها

أعمق السعادات تلك التي لا نجيد التعبير عنها

Je commence par cette citation arabe parce qu’elle explique réellement la raison de ma disparition. En effet il y a des moments dans la vie qu’on ne peut exprimer, seulement les vivre; aujourd’hui pourtant je veux bien essayer…

Abandonnée dans l’harmonie intime des souvenirs dormants, en larmes, emportée par l’émotion…

The cherry blossom

Kyoto, l’ancienne ville impériale du Japon, son joyau esthétique et le berceau de sa culture la plus raffinée. Croyez moi je n’exagère pas quand je vous avoue avoir un blocage étrange au sujet de cette ville en particulier. Je peux parfaitement parler de Tokyo, Osaka et toutes les autres, mais Kyoto n’est pas une ville, c’est une expérience et j’espère de tout coeur que vous allez la vivre comme j’ai eu la chance de le faire.

Sur les traces de Sayuri:

Kyoto fut mon premier voyage au coeur du pays du soleil, j’étais toute excitée à l’idée de la découvrir, que deux semaines avant mon départ je commençais déjà à tracer mon programme. Pourtant, vous me connaissez, je suis une grande fan d’improvisation à la dernière minute. En fait j’avais une promesse par rapport à ce voyage et cétait de le vivre comme Sayuri ou la petite Chiyo Sakamoto de « Memories of a Geisha »

left my heart in Kyoto

Le présent article se veut donc être un guide de voyage assez complet, inspiré de mon expérience à Kyoto. Très long certes, mais qui j’éspère, pourra vous aider à orienter vos choix si jamais vous décidez d’y aller. Cependant pour éviter un nouveau blocage, je préfère ne pas décrire les lieux ou même mes émotions, je laisse le soin aux photos de s’en charger 🙂

PREPARATION

Chaussures de sport, jean, t-shirt, appareil photo et backpack. Dans ce genre de voyage il faut oublier son placard et ne ramener que l’essentiel. Certes, quand on est blogueuse « mode », on serait bien tentée par un shooting, surtout qu’on s’attend à de très beaux paysages 😀 mais pour une première visite c’est encore meilleur quand on est derrière l’objectif ^^

LOGISTIQUE (Nagoya – Kyoto)

Il existe plusieurs moyens de transport, rien d’impressionnant c’est quand même le Japon! Mais quand on est face à plusieurs options on ne sait plus lequel choisir. surtout qu’il y a une distinction des offres et des avantages entre étudiants et touristes.

Il y a bien sûr le fameux JR tokaido shinkansen qui a le mérite d’être très très rapide (moins de 45min soit 3 fois moins qu’un train normal) mais dans ce cas le coup est multiplié aussi (700dh) car comme dit l’adage  » le temps c’est de l’argent ». Toutefois si on arrive autant que touriste, armé d’un JR PASS le coup du transport en général est largement réduit. Moi, étant étudiante avec une carte de résidence, je n’avais donc pas droit à ce privilège, mais je pouvais quand même bénéficier d’une petite réduction de 10% qu’il fallait demander au préalable auprès de l’école d’accueil. En général pour tous mes voyages je ne prends le shinkansen que lorsque je suis vraiment à court de temps (3fois/5mois), dans le cas normal je prends soit le JR local train (200dh) ou le Meitetsu Bus (125dh) les deux partagent d’ailleurs plusieurs points en commun comme la durée du voyage (2h30) et la réduction en cas d’un aller retour. Cependant comme j’y suis allée à deux reprises, j’ai donc essayé les deux options et j’avoue avoir une préférence pour le bus qui, contrairement au train local, a l’avantage d’être plus confortable et plus pratique puisqu’il n’y a pas de changement de ligne et dans ce cas on peut dormir tranquillement jusqu’à destination. En plus il est possible de charger son téléphone sur place, ainsi vous pouvez l’utiliser sans craindre une perte d’autonomie et croyez moi c’est un avantage de taille et personne ne vous le dira : confession d’une gourou de Snapchat & Co :D.

Sinon pour circuler en ville soit vous louez une bicyclette, pour un prix correcte de 45dh/j, et dans ce cas pensez à mettre les petites étoiles sur google map pour vous localiser même en offline, soit vous prenez le one day pass en bus pour le même prix. Cependant ne croyez pas que c’est un jeu facile, la carte du bus est toujours très compliquée, vous aurez du mal les deux premiers jours, mais vous vous adapterez après. En tout cas, pour les flemards ou les personnes qui ne tiennent pas sur une bicyclettes,sachez que même en choisissant cette option vous allez marcher énormément donc préparez votre condition physique si vous voulez tout voir 😀

PS 1: il y a aussi le taxi mais c’est presque 10 fois plus cher qu’ici au maroc donc prenez le juste  pour essayer ces fameuses autos où les portes s’ouvrent automatiquement 😀

PS 2: il y a bien sur le métro qui offre un « one day pass » également mais ce n’est pas la meilleure option vu qu’il n’y a que deux lignes perpendiculaires et elles ne passent pas forcément par tous les monuments. il est par contre plus facile est plus rapide que le bus, donc si vous n’avez pas le temps et voulez voir tout en deux jours chrono, l’idéal serait de prendre les pass combiné (à 65dh si je me rappelle bien) et comme ca vous pouvez passer d’un extreme à l’autre en un temps record.

LOGEMENT

Dans la région du Kansai, Kyoto reste la plus chère, le prix minimum pour une personne dans un petit hôtel pas très bien situé est autour de 350dh (ce qui est quand même 3 fois le prix minimum à Osaka) mais pour ce prix en général c’est soit un business hôtel 2 étoiles ou un cabine hôtel moyenne gamme. Heureusement pour les petits budgets il y a aussi les Hostels et Guesthouses, qui pour un prix bien plus intéressant, vous donne droit à un service et une qualité meilleurs. Mais à mon sens, l’avantage primordiale de ces auberges, c’est la richesse culturelle que vous pouvez en tirer. Vous vous retrouvez dans la même chambre avec un cocktail de voyageurs venus des quatre coins du monde, chacun partage son expérience et ses découvertes, et en même temps vous vous sentez fier d’être marocain, d’avoir une culture aussi exotique qui attire toutes les convoitises dès que vous leur en parlez. il y a d’alleurs beaucoup de personnes qui retournent à leur pays completement détruits de quitter une aussi grande civilisation, personnelement je n’ai pas eu ce problème, je suis certes toujours aussi facinée par le japon et je veux encore le visiter, mais j’en suis revenue avec un regard plus frais envers mon pays et ces échanges en sont en partie responsables.

En pratique, les meilleurs endroits pour se loger sont au alentours de Kyoto station et Higashiyama tout prêt de Gion le quartier des gaishas. C’est là où j’étais d’ailleurs. Je vous recommande Trip sound (5min à pied de Gion) et Piece hostel kyoto (3min à pieds de la gare kyoto station) non seulement pour leur localisation stratégique mais surtout pour le service et la gentillesse des jeunes gérants. (dites ohayo à TOMOAKI de ma part si vous allez à trip sound ^^)

Il faut absolument prévoir aussi une nuit dans une maison traditionnelle ou un Ryokan pour dormir sur un tatami, porter un yukata, se baigner dans un traditionnel offuro et prendre son petit déjeuner nipon comme à l’ancienne (^-^)/.  C’est une expérience exceptionnelle que j’ai partagé d’ailleurs avec deux amies (la magnifique colombienne Wendy et Rabiya de kazakhistan vous les verrez sur les photos plus bas ) et nous avions choisi le wakamiya ryokan (3min de Kyoto station) pour 1500dh la nuit. Ce n’est pas le prix le plus bas certes, mais c’est le meilleur rapport qualité prix. Nous vous le recommandons vivement.

ACTIVITES

Inscrite sur le site du patrimoine mondial de l’humanité par l’Unesco, Kyoto ne répudie pas son prestigieux passé, elle le conjugue délicieusement au présent et au futur et c’est ce qui fait d’ailleurs tout son charme.

Si je devais dresser un top t’en des activités à vivre absolument le classement serait le suivant:

1- Adopter le look geisha (ou samurai pour les hommes) pour ma part c’était chez studio shiki

2- Escalader le fushimi inari et courir sous ses 10.000 toriis (pour l’anecdote on voit le lieu dans memories of a geisha et donc comme la petite chiyo j’ai eu droit au même passage vous l’avez vu plus haut ^^)

3- Flaner le soir au quartier de Gion pour rencontrer une véritable geisha : pour ma part c’était le premier soir à kyoto, je suis allée vers 23h au temple de Gion et c’est là que j’ai vu pour la première fois une vraie Geiko ^^ c’était un grand moment d’émotion! J’en ai vu ensuite 3 ou 4 mais c’était des passages furtifs, elles étaient soit dans un taxi soit assez loin pour que je les prenne en photo, mais on les reconnait facilement « geisha is a moving art of work »

4- Visiter le splendide Kinkakuji ou le pavillon d’or magnifié par Mishima Yukio

5- Marcher au long du chemin des philosophes connu sous le nom d’arashiyama

6- Acheter un kimono ou un yukata et se balader avec à Gion (je l’avais fait la veille de l’aid al fitr et ça coincidait avec la période du Gion matsuri le plus grand festival de kyoto)

7- Visiter le kiyuomizu dera, temple millénaire qui surplombe la ville: kyoto est connue pour son eau pure, d’où le nom du temple (mizu pour eau). vers la fin de la visite vous trouverz les  fameuses chutes d’otawa: trois filets d’eau réputés d’avoir des vertus thérapeutiques et de bonne fortune, l’un rapporterait la réussite scolaire, l’autre la longévité et le succès en amour pour le dernier. Je suis d’abitude assez cartésinne dans mes idées, je critique d’ailleurs ce genre de superstitions et j’avoue qu’au Maroc on n’en maque 😀 mais dans ce cas ce n’est pas question d’y croire ou pas, c’est juste un simple intérêt qui se manifeste envers la culture de l’autre. En plus c’est de l’eau on ne perd rien à l’essayer, on interpellera la raison plus tard;)

8- Sortir de la ville pour découvrir la facette balnéaire de kyoto « Amanohashidate ».S’y poser une matinée ou un après midi farniente et traverser son fabuleux bras de terre coupant la baie de miyazu vers la mer du Japon.

9- Faire des emplettes dans les boutiques de faïences et acheter des spécialités culinaires locales comme les gâteaux à base de pâte de riz (yatsuhashi). Pour l’anecdote Wendy et moi adorions ces petites friandises, j’en avais d’ailleurs ramené avec moi au Maroc, mais tout le monde semblait les détester, comme quoi les gouts et les couleurs ne se discutent pas 😀

10- Visiter un lieu aléatoire :), c’est d’ailleurs ce que j’ai fait lors ma dernière visite, c’était un coup de tête et je ne le regrette pas. j’ai joué le jeu j’ai pris une carte, j’ai fermé mes yeux et j’ai pointé du doigt une région au pif! finalement c’était au alentours de SAKURAnocho, c’était pas loin de la shopping street j’en ai donc profité pour visiter nishiki market et tous les marchés autour, et c’est là aussi que j’ai trouvé mes Zoris, la pièce qui manquait à mon kimono hihi (by the way SAKURA veut dire « Cherry » Tree ^^ si ce n’est pas une belle coïncidence )

Voilà je pense avoir tout dit, j’espère que ca vous a fait rêvé. je sais que beaucoup d’entre vous s’interesse au japon mais ayant reçu l’étiquette du « trop cher » « trop loin » ils n’osent plus le réaliser. j’ai d’ailleurs explicitement exposé les prix les plus bas pour casser cette idée et vous prouver qu’il y a toujours en parallele de meilleurs options plus abordables. Donc ressussitez votre rêve et planifiez le!

BON assez parler comme ca, c’est le moment de vous embarquer avec moi dans un voyage pictural au coeur de la plus belle ville du Japon « wecome to kyoto » ^^

left my heart in Kyoto
left my heart in Kyoto
left my heart in Kyoto
left my heart in Kyoto
left my heart in Kyoto
left my heart in Kyoto
left my heart in Kyoto
left my heart in Kyoto
left my heart in Kyoto
left my heart in Kyoto
left my heart in Kyoto
left my heart in Kyoto
left my heart in Kyoto
left my heart in Kyoto
left my heart in Kyoto
left my heart in Kyoto
left my heart in Kyoto
left my heart in Kyoto

to be a geisha is to be judged as a moving work of art

Memories of a Geisha

left my heart in Kyoto
left my heart in Kyoto
left my heart in Kyoto
left my heart in Kyoto
left my heart in Kyoto
left my heart in Kyoto
left my heart in Kyoto
left my heart in Kyoto
left my heart in Kyoto
left my heart in Kyoto
left my heart in Kyoto
left my heart in Kyoto
left my heart in Kyoto
left my heart in Kyoto
left my heart in Kyoto
left my heart in Kyoto
left my heart in Kyoto
left my heart in Kyoto
left my heart in Kyoto
left my heart in Kyoto
left my heart in Kyoto
left my heart in Kyoto
left my heart in Kyoto
left my heart in Kyoto
left my heart in Kyoto
left my heart in Kyoto
left my heart in Kyoto
left my heart in Kyoto
left my heart in Kyoto
left my heart in Kyoto
left my heart in Kyoto
left my heart in Kyoto
left my heart in Kyoto

Comments

comments

Zineb RACHID
11 Comments
  • chaymaae

    Hram 3lik tu nous vends du rêve lol
    C tres bien écrit, tu donnes pas mal d infos merci

    novembre 30, -0001 at 12:00 Répondre
  • Fadoua

    Un très beau article ! j’ai hate de visiter ce monde magique.

    P.S. vous avez tout expliquez mais il manquait les légendes sur chaque photo.

    novembre 30, -0001 at 12:00 Répondre
  • the cherry blossom

    bonjour fadoua alors d’abord merci beaucoup pour ton passage et très bonne année aussi ^^
    pour les légendes je ne voulais pas tellement alourdir encore avec l’écriture sinon c’est juste les endroits que j’avais cité comme must visit mais c’est vrai que j’y avais pensé aussi et ça sera le cas pour les prochains articles en tout cas merci de le noter ^^
    cependant pour me rattraper j’avais mis sur la page (the cherry blossom morocco) le top ten en 10 photo avec légendes si ça peut vous aider

    novembre 30, -0001 at 12:00 Répondre
  • Mounia

    Magnifique article ! Bien documenté, explicatif et surtout émouvant! Tes photos suscitent l’envie de voyager … tu m’as faite rêver de Kyoto …

    novembre 30, -0001 at 12:00 Répondre
  • the cherry blossom

    Ooooh merciiii beaucoup mounia ❤️ j’avais peur de ne pas pouvoir faire parvenir la magie de cette ville, but thanks God you got it

    novembre 30, -0001 at 12:00 Répondre
  • last minute cheap

    Good – I should certainly pronounce, impressed with your website. I had no trouble navigating through all tabs and related info ended up being truly simple to do to access. I recently found what I hoped for before you know it at all. Reasonably unusual. Is likely to appreciate it for those who add forums or anything, website theme . a tones way for your client to communicate. Excellent task.

    juin 8, 2016 at 12:17 Répondre
  • soukaina

    Wow votre article me donne encore plus envie de visiter ce pays => Mars 2018 plz hurry

    mai 12, 2017 at 9:17 Répondre
  • see this here

    I just want to tell you that I am just new to blogs and really liked this web blog. More than likely I’m want to bookmark your blog . You absolutely have amazing well written articles. Thank you for revealing your web-site.

    août 10, 2017 at 1:46 Répondre
  • anonymous

    I just want to say I am just very new to weblog and truly savored this web page. Very likely I’m want to bookmark your site . You really come with exceptional posts. Kudos for sharing with us your website.

    octobre 22, 2017 at 5:51 Répondre

Leave a reply