Featured Posts

Shade of Ramadan
View Post
La Rose By Terry
View Post
Feel the altitude #Toubkal
View Post
Thailand diary / Shade of blue
View Post
To top
2 Nov

We rock the casbah

    Détrompez vous ce n’est pas une review du nouveau film de Laila Marrakshi et encore moins une revisite de la chanson des Clash… c’est tout simplement une petite brèche dans l’histoire qui s’ouvre le temps de ressusciter la mémoire d’une ville qui semble malheureusement perdre de son essence…

    Des bruits de galops raisonnent sur l’asphalte…deux magnifiques arabes à la silhouette impressionante de noblesse et de calme parcourent les ruelles des Habous dans leur allure aérienne au trot souple et délié; l’un est vêtu d’une robe noire veloutée, l’autre, en tête, est d’un blanc neige éclatant. La scène est d’autant plus saisissante que leur passage furtif ne laisse aucun regard indifférent… Arrivés à la porte principale de « La Mahkama du Pacha », aidé par ses disciples, le sultan Moulay Youssef descend de sa selle et rentre dans l’édifice suivi par son compagnon le maréchal Lyautey.Nous sommes en 1953…

    Dans la partie sud de Casablanca, juste derrière le Palais Royal, s’étend les Habous, également appelés « Nouvelle Médina ». Né à l’aube des années 40, dans le cadre du plan d’urbanisme initié par le général Lyautey, ce quartier est devenu le coeur battant de la ville et l’un de ses visages les plus pittoresques. Une création unique construite dans un style néo-mauresque alliant à la fois les grandes lignes de l’architecture musulmane et les règle d’urbanisme modernes. C’est justement cette fascinante alchimie des deux cultures, traditionnelle et contemporaine, qui nous a le plus séduit…une alchimie presque parfaite que nous avons voulu pousser vers ses propres limites en intensifiant ainsi ce contraste…

    Nous nous retrouvons Alae et moi avec notre ami Mohcine devant la Mahkama du Pacha. Ce monument est la pièce maîtresse des Habous, il a fallu 11ans en pleine deuxième guerre mondiale pour le construire (1941-1952). Actuellement, il fait office de préfecture … à tord ou à raison, du moins il a su défier le fil du temps en gardant sa jeunesse d’antan.

    A l’entrée, une grande arcade percée d’une porte en acier dont aucune soudure ne s’est installée. Quelques pas en avant, et l’on se retrouve totalement submergés dans une atmosphère arabo-andalouse.Une ambiance à la fois sensuelle et mystique enveloppe les lieux grace à une architecture aux formes vertigineuses où le décors du zellige épouse la danse hypnotique des arabesques. l’ambiance est d’autant plus envoutante et chaleureuse quand un subtil jeu d’ombre et de lumière s’infiltre à l’intéreur. ces délicates intrusions du soleil proviennent en fait du coeur de l’édifice où une grande cour entourée d’arcades s’abrite. celle ci est également centrée sur une grande fontaine en pierre, le son de l’eau qui y coule, le chatoiement et fragrances des fleurs convoquent tous les sens et nous pénètrent d’une étrange plénitude à la beauté irréelle. Plongés dans l’histoire, la voix du gardien qui nous demande de sortir nous ramènent à notre époque. Une époque où la mémoire se perd à défaut de repère…

    Nous consacrons ensuite le reste du temps à la découverte des remparts de la medina avant de retourner là où le voyage à tout bonnement commencé… A la fin de la visite, l’on porte un autre regard sur Casablanca. celle ci n’est plus que l’ombre de ce qu’elle était. Etouffée par une pollution quasi générale, noyée dans un flux de véhicules de mandiants et de voleurs,l’artère se bouche et l’agglomération se meurt devant la lueur éphémère d’un urbanisme galoppant…

We rock the casbah
We rock the casbah
We rock the casbah
We rock the casbah
We rock the casbah
We rock the casbah
We rock the casbah
We rock the casbah
We rock the casbah
We rock the casbah
We rock the casbah
We rock the casbah
We rock the casbah
We rock the casbah
We rock the casbah
We rock the casbah
We rock the casbah

Comments

comments

Zineb RACHID
16 Comments
  • thepurplesaffron
    novembre 30, -0001 at 12:00 Répondre
  • Arnaud

    la beauté de ta plume est le reflét de ton élégance!!!! je suis sidéré par tant de style tant modesque que textuel!!! mes félicitations!!!

    novembre 30, -0001 at 12:00 Répondre
  • lamia

    Combining this tee with your chic skirt is a great idea and I super like it Zin !!
    Lamia
    http://www.ginger-chocolateandhoney.blogspot.com/

    novembre 30, -0001 at 12:00 Répondre
  • Amal

    j’adore la jupe super zineb bravo!!

    novembre 30, -0001 at 12:00 Répondre
  • Sofya
    novembre 30, -0001 at 12:00 Répondre
  • lamirose

    très jolie tenue et sourire 🙂

    novembre 30, -0001 at 12:00 Répondre
  • imane

    Magnifique !!!
    le texte et les photos sont d’une splendeur irréprochable
    bravo et très bonne continuation

    novembre 30, -0001 at 12:00 Répondre
  • Zineb C. du blog As I Dress

    Magnifique Zineb, j’adore cette jupe et ce tee <3
    probablement l’une de mes préféré du blog
    Keep it up ^^

    novembre 30, -0001 at 12:00 Répondre
  • anas rafei

    alae u rock my broo 😉

    novembre 30, -0001 at 12:00 Répondre
  • ghitta

    beautiful outfit Zineb

    novembre 30, -0001 at 12:00 Répondre
  • Hiippiechic

    Beautiful teel & heels! looking amazing

    Hiippiechic
    XXCC

    novembre 30, -0001 at 12:00 Répondre
  • bouchra

    Très jolies prises Zineb! J’aime bien tes sandales 🙂
    Bon weekend et gros bisous :***
    http://www.fashionearthyrainbows.blogspot.com

    novembre 30, -0001 at 12:00 Répondre
  • Skinnyjeaans

    Sublime Zineb ! Ton look ressembe à ceux qu’on voit dans les Fashion Week, bravo !

    Skinnyjeaans
    xoxo

    novembre 30, -0001 at 12:00 Répondre
  • Sara Elkhayari

    j’y étais aux habous pas mal de fois mais apparemment tu ma fais voir ce que je nai pas vu avant ca …
    ton travail est genial keep going !!

    novembre 30, -0001 at 12:00 Répondre
  • salma-af

    Ur shinning rocking, i overlike <3

    novembre 30, -0001 at 12:00 Répondre
  • Laila Ben Hamou

    Wowwww simply beautiful, you really rock guys !!!!!!!!! <3

    novembre 30, -0001 at 12:00 Répondre

Leave a reply